FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ : moins de sel pour protéger son coeur
  Se connecter pour vérifier ses messages privés 
Nom d’utilisateur: Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Annonces Med-Dz  S’enregistrer

moins de sel pour protéger son coeur
Sauter vers:  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Documentation » Med-DZ...l'@ctu Nouveautés dans le monde de la médecine
Auteur Message
nina31
La Team
La Team

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2008
Messages: 2 883
Sexe: Féminin
Année d'étude: Interne
Votre Faculté: Fac-Oran
Point(s): 2 487
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 12:58 (2008) Répondre en citant

Maladies cardiovasculaires : Moins de sel pour protéger son cœur

Évaluez votre risque ! » Telle est l’invitation lancée par la Fédération mondiale du cœur à l’occasion de la Journée mondiale du cœur 2008. Les maladies cardiovasculaires cardiopathies et accidents vasculaires cérébraux, qui font 17,5 millions de victimes chaque année, sont la première cause de mortalité dans le monde.


La Journée mondiale du cœur, organisée le 28 septembre de chaque année, a pour but de mieux faire connaître au grand public les principaux facteurs de risque de ces maladies ainsi que les moyens de les combattre, par exemple en surveillant son poids et en faisant régulièrement de l’exercice physique. En partenariat avec l’OMS, la Fédération mondiale du cœur organise pour cette journée des activités dans plus de cent pays : bilans de santé, marches, courses et séances de fitness, conférences publiques, spectacles, réunions scientifiques, expositions, concerts, festivités et tournois sportifs. La prévention de ces maladies passe essentiellement par des mesures diététiques.

Une réduction de trois grammes de sel dans le régime alimentaire d’une personne se traduirait par une chute de 20% du risque de mortalité par accident vasculaire cérébral (AVC) et de 15% du risque de mortalité par maladies cardiovasculaires affirme la Fédération mondiale du cœur dans son communiqué rendu public à l’occasion de cette journée. Ces deux pathologies constituant la première cause de mortalité dans le monde, avec 17,5 millions de décès chaque année, une réduction de la consommation quotidienne de sel d’une demi-cuillerée à café pourrait permettre d’épargner des millions de vies. Pour la fédération, la tension artérielle élevée, ou hypertension, qui représente le facteur de risque le plus important pour les maladies cardiovasculaires et les AVC, touche actuellement plus d’un milliard de personnes dans le monde. Selon les estimations, ce chiffre devrait dépasser 1,5 milliard, soit près d’un adulte de plus de 25 ans sur trois, d’ici à 2025.

C’est pour cette raison que la Journée mondiale du cœur encourage le grand public à agir et à consulter un spécialiste pour « Évaluer votre risque ! ». Plusieurs facteurs, dont la consommation excessive de sel, majorent le risque d’apparition de l’hypertension. « Toutefois, il est possible de limiter le risque d’hypertension en modifiant son style de vie », explique le professeur Shahryar Sheikh, président de la Fédération mondiale du cœur. En évitant les aliments très salés, en s’abstenant d’ajouter du sel et en ayant conscience de la teneur en sel des aliments servis dans les restaurants et des aliments transformés, il serait possible de réduire de 3 grammes la consommation quotidienne de sel. Parmi les facteurs de risque liés aux maladies cardiovasculaires et aux AVC, figurent, notamment, l’hypertension, les taux de cholestérol et de glucose élevés, la consommation de tabac, la consommation insuffisante de fruits et de légumes, le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique, ajoute la FMC. « A eux tous, ces facteurs de risque majeurs représentent environ 80% des décès imputables aux maladies cardiovasculaires et aux AVC », indique-t-on. Les maladies cardiovasculaires et les AVC sont à l’origine de l’équivalent d’un décès toutes les deux secondes, soit autant de décès dûs au VIH/sida, à la tuberculose, au paludisme, au diabète, à toutes les formes de cancer et aux maladies respiratoires chroniques réunies, signale la FMC. Et d’ajouter que le risque de maladie cardiovasculaire et d’AVC est souvent méconnu du grand public, qui tend à porter son attention sur des affections plus spectaculaires.


Par Djamila Kourta (le journal d'el watan)
_________________________________________

faites de la vie un rêve et faites de ce rêve une réalité
Publicité





MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 12:58 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
sat777
Membre Novice
Membre Novice

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 41
Sexe: Féminin
Année d'étude: 2ème année
Point(s): 41
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 14:24 (2008) Répondre en citant

merci beaucoup pour l'information
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:49 (2017)

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Documentation » Med-DZ...l'@ctu Nouveautés dans le monde de la médecine


 


Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Med-Dz by TiBoy 2008-2010
phpBB skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com