FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ : choc septique
  Se connecter pour vérifier ses messages privés 
Nom d’utilisateur: Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Annonces Med-Dz  S’enregistrer

choc septique
Sauter vers:  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Cycle gradué et post gradué » La troisième année » Physiopathologie
Auteur Message
medcbi1
Membre très actif
Membre très actif

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 404
Sexe: Masculin
Année d'étude: 3éme année
Votre Faculté: Autres
Point(s): 405
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 24 Oct - 22:00 (2009) Répondre en citant

Salut pourriez vous m'indiquer des cours sur le choc septique, svp,?

Embarassed Crying or Very sad
_________________________________________
rome ne s'est pas faite en 1 jour
Publicité





MessagePosté le: Sam 24 Oct - 22:00 (2009)

PublicitéSupprimer les publicités ?
djimi
Membre Novice
Membre Novice

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2010
Messages: 7
Sexe: Féminin
Année d'étude: 4ème année
Votre Faculté: Fac-Sétif
Point(s): 8
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 17 Avr - 18:25 (2010) Répondre en citant

Définition
Le choc septique de la diminution brutale de la circulation sanguine faisant suite à des frissons accompagnés d'une hyperthermie (élévation de la température) dus à une infection bactérienne, essentiellement par des bactéries mises en évidence par la coloration Gram-.


Le choc septique ou infectieux est le résultat de la présence dans le sang, de toxines bactériennes ce qui aboutit à une insuffisance de fonctionnement cardiaque (hypotension systolique inférieure à 90 mg de mercure) se caractérisant par une tachycardie (accélération du rythme cardiaque), une tachypnée (accélération du rythme respiratoire), une oligurie (diminution de la quantité des urines éliminées) et une acidose métabolique (diminution du pH de l'organisme), l'ensemble survenant chez un sujet fébrile (dont la température est supérieure à 38,9° centigrades).

Le terme septicémie est l'ensemble des symptômes dus à la décharge répétitive et en quantité importante de germes ayant la capacité d'entraîner une maladie. Ces décharges se faisant à l'intérieur du sang et à partir d'un foyer infectieux. La septicémie se caractérise par des signes généraux que sont la fièvre et les frissons.

Le terme toxémie est utilisé pour désigner l'ensemble des symptômes qui font suite à la présence de toxines de nature bactérienne sans que les bactéries envahissent le sang.

Le terme bactériémie désigne la présence, passagère, de bactéries dans le sang sans que cela se traduise par l'apparition de signes généraux (température etc.) et ceci au cours d'une affection qui est localisée.

Le syndrome de réponse inflammatoire systémique , pour les spécialistes en infectiologie,  est un ensemble de symptômes qui s'observent au cours des infections (choc septique) et dans d'autres affections telles qu'un traumatisme grave, des brûlures étendues ou encore une pancréatite aiguë. Ce type de syndrome se caractérise par la présence d'une part de température supérieure à 38° centigrades, ou au contraire < 35° centigrades s'associant d'autre part à un rythme cardiaque supérieur à 90 battements par minute avec un rythme respiratoire supérieur à 20 par minute ou une hyperventilation qui se traduit par une pa CO2 < 32 millimètres de mercure. Les examens biologiques mettent en évidence un taux de leucocytes supérieur à 12 000 par microlitre ou inférieur à 4000 par microlitre avec un taux de cellules immatures.


Le choc septique endotoxinique s'explique de la façon suivante. Les toxines et plus précisément les endotoxines (il s'agit de lipopolysaccharides) sont libérés par les bactéries au moment où celles-ci se détruisent (ce que l'on appelle la lyse bactérienne). Dès cet instant on constate que l'endothélium des vaisseaux c'est-à-dire les cellules qui tapissent l'intérieur des vaisseaux est endommagé. Ceci entraîne, dans un premier temps, une vasodilatation c'est-à-dire une ouverture du calibre des vaisseaux. Ensuite apparaît un spasme des artérioles et les veinules ce qui entraîne une stagnation du sang à l'intérieur des capillaires des poumons mais aussi des viscères de l'abdomen et quelquefois même de l'encéphale. Le résultat est une disproportion entre d'une part l'apport et les besoins d'oxygène d'autre part créant une hypoxémie. À cela est associée une insuffisance d'évacuation des déchets provenant du fonctionnement des cellules (déchets métaboliques) qui finissent par s'accumuler dans les tissus provoquant ainsi une acidose c'est-à-dire une chute du pH de l'organisme. Chez certains patients la vasodilatation périphérique initiale n'est pas suivie de vasoconstriction. C'est ce que l'on appelle le syndrome hyper dynamique ou choc chaud.
Cette vasodilatation des vaisseaux s'explique de la manière suivante. Il existe une substance appelée le monoxyde d'azote (NO) dont la fabrication à l'intérieur des parois des vaisseaux se fait, pour les spécialistes, à partir de L- arginine qui est catabolisée par une enzyme appelée NO synthétase qui joue un rôle très important en ce qui concerne la régulation du tonus vasomoteur c'est-à-dire l'ouverture ou la fermeture des vaisseaux. On constate, au cours du choc septique, que le monoxyde d'azote est synthétisé en grande quantité et ceci sous l'influence de produits provenant des bactéries et des cytokines que l'on appelle cytokines pro-inflammatoires. Ceci aboutit à une vasodilatation très intense mais qui se prolonge, entraînant une chute de la tension artérielle qui le plus souvent est difficile à rééquilibrer et réfractaire à de nombreux traitements, entraînant alors une défaillance de la circulation sanguine. Il semble que certaines personnes possèdent un gène appelé gène (du choc septique) TLR4 disposé sur le locus 9q32-q33. Ce gène pourrait diminuer la réponse aux endotoxines et disposer ainsi certaines personnes à faire un choc septique plus facilement que d'autres, surtout en ce qui concerne les infections par des bactéries Gram négatif.


GA_googleFillSlot("vulgaris_encyclopedieArticle_bottom_300x250");
medcbi1
Membre très actif
Membre très actif

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 404
Sexe: Masculin
Année d'étude: 3éme année
Votre Faculté: Autres
Point(s): 405
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Mer 16 Juin - 10:49 (2010) Répondre en citant

merci beucoup djimi Okay
_________________________________________
rome ne s'est pas faite en 1 jour
dr didou
La Team
La Team

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2009
Messages: 1 333
Sexe: Masculin
Année d'étude: Médecin spécialiste
Votre Faculté: Fac-Oran
Point(s): 772
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 8 Juil - 13:01 (2010) Répondre en citant

merci 
_________________________________________
اللهم اجعلني خيراً مما يظنون

ولا تؤاخذني بما يقولون

واغفر لي ما لا يعلمون
Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:12 (2017)

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Cycle gradué et post gradué » La troisième année » Physiopathologie


 


Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Med-Dz by TiBoy 2008-2010
phpBB skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com