FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ : Cours: Physio/ Introduction à la Physiologie
  Log in to check your private messages 
Username: Password:   
Index  FAQ  Search  Memberlist  Usergroups  Profile  Annonces Med-Dz  Register

Cours: Physio/ Introduction à la Physiologie
Jump to:  
Post new topic   Reply to topic    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Forum Index » Cycle gradué et post gradué » La première année. » Physiologie
Author Message
mimicha85
Membre en progrès
Membre en progrès

Offline

Joined: 06 May 2008
Posts: 67
Sexe: Féminin
Année d'étude: 6ème année
Point(s): 95
Moyenne de points: 0
PostPosted: Thu 22 May - 15:33 (2008) Reply with quote

I. Définition de la Physiologie

La physiologie est la branche de la biologie qui étudie les fonctions qui assurent le maintien de la vie des êtres vivants. En effet, tous les êtres vivants (du plus petit au plus grand) ont développé des adaptations physiologiques qui leur permettent de survire dans des milieux en perpétuel changement. Le terme physiologie a été utilisé pour la première fois par Fernel (1554). La physiologie était en relation étroite avec l'anatomie (anatomie en mouvement). Au départ considéré comme une seule science, le champ d'étude de la physiologie s'est de plus en plus spécialisée vue l'augmentation des connaissances (et parallèlement de l'ignorance). Au départ on s'intéressait à la connaissance du fonctionnement humain (Physiologie humaine) pour pouvoir guérir les maladies. Par la suite, il s'est avéré que l'animal peut être un modèle pour connaître la physiologie de l'homme (physiologie animale, physiologie comparée). Enfin, pour comprendre les mécanismes à l'échelle de l'organisme, il fallait comprendre ce qui se passe à l'échelle cellulaire (physiologie cellulaire).

En revanche, l'anatomie est la branche de la biologie qui s'intéresse à l'étude de la structure des organes ainsi que leur relation réciproque. Bien qu'elle soit différente de la physiologie, elle est nécessaire à sa compréhension. Au départ (16 et 17 ème siècle) et se sont distingué au fur et à mesure de l'abondance des connaissances. Cette distinction entre l'anatomie et la physiologie entraîne une autre question. Une fonction correspondra-t-elle toujours à un organe et un organe correspond t il toujours à une fonction ? . Le plus souvent la réponse est non.

La méthode d'étude de la physiologie se base sur celle des sciences expérimentales. En effet l'observation d'un processus biologique conduit à émettre une hypothèse explicative. On réalise alors une expérience pour confirmer ou infirmer l'hypothèse de départ.

II. Caractéristiques et conditions de la vie animale

1. Les caractéristiques des êtres vivants


On reconnaît chez tous les êtres vivants (homme, vache, paramécie) certaines propriétés qui sont considérées comme les manifestations ou caractéristiques de la vie :


Le mouvement: Signifie changement de la position du corps ou seulement d'une partie, ou bien le déplacement de l'organisme animal d'un point à un autre.
L'excitabilité: c'est la capacité d'être sensible aux changements qui se produisent à l'intérieur ou à l'extérieur du corps et répondre à ces changements.
La croissance: représente l'augmentation de la taille du corps sans entraîner généralement une modification de la forme. Ceci se produit lorsque la vitesse de remplacement des tissus est plus grande que leur vitesse de disparition.
La reproduction: représente le processus par lequel il y a production de nouveaux individus similaires aux parents pour la continuité de l'espèce.
La respiration: dans son sens le plus large (et le plus correcte) signifie l'entrée (O2) et sortie (CO2) des gaz respiratoires ainsi que leur transport à l'intérieur de l'organisme et leur utilisation (02) dans des processus métaboliques pour produire de l'énergie.
La digestion: représente les différents changements chimiques et physiques que subissent les aliments pour obtenir des éléments facilement assimilables.
L'absorption: c'est le passage des produits de la digestion à travers la barrière intestinale.
La circulation: mouvement des substances d'une place à une autre de l'organisme à travers les fluides corporels. L'assimilation: changement des substances absorbées en des formes différentes des formes absorbées. L'excrétion: c'est l'élimination des déchets métaboliques.

Toutes ces manifestations de la vie dépendent de réactions chimiques. L'ensemble de ces réactions chimiques s'appelle le métabolisme. Ces caractéristiques se manifestent différemment selon les différentes espèces animales.

2. Le maintien de la vie
Le maintien de la vie chez les animaux nécessite la présence de quelques facteurs essentiels. L'eau est la molécule chimique le plus abondant dans un organisme animal et elle est nécessaire pour différents processus métaboliques. Les aliments sont toutes les substances chimiques ingérées par l'organisme. Les produits de digestion des aliments (nutriments) peuvent être utilises soit pour la production d'énergie, la synthèse des différentes structures du corps. L'oxygène est le gaz de la vie animale. Il est nécessaire pour la production de l'énergie à partir des produits alimentaires. La chaleur représente la forme libre de l'énergie produite lors des différentes réactions métaboliques. L'intensité de la chaleur est mesurée par la température. La pression atmosphérique est aussi une condition essentielle de la vie par son action sur la fonction respiratoire.

III. Les Organismes unicellulaires et pluricellulaires

1. Organismes unicellulaires (ex : la paramécie)

Dans le cas des organismes unicellulaires une seule cellule est capable de toutes les fonctions (digestion, excrétion, déplacement, excitation, reproduction). En se reproduisant par division, l'organisme unicellulaire donne naissance à deux individus possédant l'information génétique caractéristique de l'espèce. Toute l'information génétique sera extériorisée chez les individus fils. Les échanges avec le milieu extérieur se font directement.

2. Organismes pluricellulaires (sardine, vache)

En revanche, les organismes pluricellulaires sont constitués d'un ensemble de cellules qui proviennent des divisions successives de la cellule œuf unique. Ces cellules ne se séparent pas et restent unies. Ces cellules possèdent théoriquement toute l'information génétique contenue dans la cellule œuf. Cependant certaines cellules vont extérioriser certaines fonctions et d'autres pas.


Il y a durant la vie embryonnaire une spécialisation. Cette spécialisation cellulaire correspond à une différenciation cellulaire, morphologique et fonctionnelle due à l'expression d'une partie seulement des gènes. Selon leur spécialité, les cellules d'un organisme pluricellulaire peuvent être regroupées dans des systèmes bien individualisés assurant des fonctions particulières. On en distingue plusieurs types :
· Fonctions végétatives : nutrition, respiration, excrétion, circulatoire.
· Fonctions de relation : elles mettent l'individu avec le milieu extérieur : le système nerveux (organes des sens, fonction sensitive), le système musculaire (fonction motrice).
· Fonction de reproduction qui assure la pérennité de l'espèce.
La multiplicité des cellules et leur spécialisation appellent des processus de coordination pour préserver le fonctionnement de l'unité : l'intégration ou régulation. Cette coordination peut se faire selon différentes voies de communication :
· Relation directe basée sur le contact physique ou chimique dans leur voisinage immédiat (médiateur chimique, facteur de régulation)
· Relation hormonale
· Relation nerveuse
Chez les organismes pluricellulaires, les échanges entre le milieu intracellulaire et le milieu extérieur (marin ou terrestre) ne se font pas directement. Il y a un troisième milieu qui s'interpose entre le milieu intracellulaire et le milieu extérieur. Celui s'appelle le milieu intérieur.



IV. L'homéostasie : une base de la physiologie

L'homéostasie (homeo=similaire et stasis= rester) est l'état ou l'organisme est capable de maintenir des conditions relativement constantes du milieu intérieur. Il s'agit de la stabilité des conditions thermique, physico-chimique et biochimique du milieu intérieur. Lesquelles conditions sont compatibles avec la vie. Le physiologiste français Claude Bernard l'appela la fixité du milieu intérieur. C'est le physiologiste américain Walter Cannon qui introduisit le terme homéostasie dans son livre la sagesse du corps (The wisdom of body, 1932). La stabilité du milieu intérieur permet l'optimisation des performances métaboliques. Elle permet l'optimisation des performances métaboliques des cellules puisque les réactions métaboliques vont se produire dans des conditions environnementales relativement constantes.

Dans l'étude des processus physiologiques, il est toujours nécessaire de connaître quelle est l'activité ou paramètre que l'animal essaye de contrôler. Ceci nécessite la découverte des stimulus (input) et les réponses (output) su système de contrôle et de régulation. La stabilité du milieu intérieur est perpétuellement perturbée par un stress qui peut être défini dans ce cadre comme tout stimulus qui crée un déséquilibre du milieu intérieur. Ce stress peut provenir de l'environnement externe (chaleur, froid, bruit, manque d'oxygène, manque d'eau) ou de l'environnent interne de l'organisme (douleur, inflammation, tristesse, dépression). Grâce au différents processus physiologiques de régulation, l'organisme essaye de réagir pour ramener les conditions interne du milieu intérieur à leur état de base (ou normal).
Publicité





PostPosted: Thu 22 May - 15:33 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
YASSINE-DZ
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Offline

Joined: 15 Sep 2008
Posts: 608
Sexe: Masculin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Autres
Point(s): 661
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 6 Oct - 17:26 (2008) Reply with quote

merciiiiiiiii
_________________________________________
LoRdlune
Membre fidèle
Membre fidèle

Offline

Joined: 05 Aug 2008
Posts: 805
Sexe: Masculin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Alger
Point(s): 848
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 6 Oct - 19:51 (2008) Reply with quote

merci mimicha85
_________________________________________
souhaib
Membre Novice
Membre Novice

Offline

Joined: 18 Aug 2008
Posts: 10
Sexe: Masculin
Année d'étude: 1ère année
Point(s): 11
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 6 Oct - 20:53 (2008) Reply with quote

merci bcp ..... Okay
_________________________________________
salut a tous
Romaissa
Membre fidèle
Membre fidèle

Offline

Joined: 21 Sep 2008
Posts: 624
Sexe: Féminin
Année d'étude: 3éme année
Votre Faculté: Fac-Constantine
Point(s): 668
Moyenne de points: 0
PostPosted: Sun 12 Oct - 17:46 (2008) Reply with quote

thanxxxxx
_________________________________________
"Bien dire fait rire, bien faire fait taire"
amina90
Membre Novice
Membre Novice

Offline

Joined: 27 Oct 2008
Posts: 18
Sexe: Féminin
Année d'étude: 2ème année
Votre Faculté: Fac-Annaba
Point(s): 14
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 27 Oct - 17:09 (2008) Reply with quote

alah ybarek fik. la prochaine foid jibina cour bahi wala makalah
_________________________________________
العمر زهرة
والحياة فترة
فلنجعلها
لذكر الله
وعبادته
wozi
Membre en progrès
Membre en progrès

Offline

Joined: 12 Oct 2008
Posts: 74
Sexe: Masculin
Année d'étude: Interne
Votre Faculté: Fac-Alger
Point(s): 75
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 27 Oct - 18:17 (2008) Reply with quote

merci mais on a pas ce module en 1er annee enfin je pense
_________________________________________
Le monde serait bien meilleur si l'amour d'un pouvoir était remplacé par le pouvoir de l'amour
LoRdlune
Membre fidèle
Membre fidèle

Offline

Joined: 05 Aug 2008
Posts: 805
Sexe: Masculin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Alger
Point(s): 848
Moyenne de points: 0
PostPosted: Mon 27 Oct - 20:07 (2008) Reply with quote

La cytologie sans doute!!
_________________________________________
mayssane fatyma


Offline

Joined: 09 Sep 2008
Posts: 1
Sexe: Féminin
Année d'étude: 1ère année
Point(s): 2
Moyenne de points: 0
PostPosted: Sun 16 Nov - 15:23 (2008) Reply with quote

merci bcp . c'est trés gentil de ta part
koupissa
Membre Novice
Membre Novice

Offline

Joined: 22 Oct 2009
Posts: 36
Sexe: Féminin
Année d'étude: 4ème année
Votre Faculté: Fac-Annaba
Point(s): 6
Moyenne de points: 0
PostPosted: Thu 22 Oct - 15:30 (2009) Reply with quote

je te remercie pour cette introduction mais je veux te dire est-ce que on a besoin de cela en première année
MSN
hippokrat
Membre Novice
Membre Novice

Offline

Joined: 15 Sep 2009
Posts: 9
Sexe: Masculin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Autres
Point(s): 10
Moyenne de points: 0
PostPosted: Sun 14 Feb - 14:20 (2010) Reply with quote

merci
_________________________________________
Salut , je remérci toute les pérsonne qui en crée ce forum
MSN Yahoo Messenger
bevalling souham
Membre Novice
Membre Novice

Offline

Joined: 27 Aug 2012
Posts: 5
Sexe: Féminin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Alger
Point(s): 6
Moyenne de points: 0
PostPosted: Sat 8 Sep - 23:52 (2012) Reply with quote

est ce que on étudit sa ?? merci en tt les cas
MSN Skype
Contenu Sponsorisé





PostPosted: Today at 17:39 (2019)

Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Forum Index » Cycle gradué et post gradué » La première année. » Physiologie


 


Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation

Med-Dz by TiBoy 2008-2010
phpBB skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group