FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ : LEçONS DE VIE...
  Se connecter pour vérifier ses messages privés 
Nom d’utilisateur: Mot de passe:   
Index  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Annonces Med-Dz  S’enregistrer

LEçONS DE VIE...
Sauter vers:  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Hors Médecine » Coin detente
Auteur Message
meriembouk
L'équipe Med-DZ
L'équipe Med-DZ

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 850
Sexe: Féminin
Année d'étude: 5ème année
Votre Faculté: Fac-Constantine
Point(s): 912
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:07 (2008) Répondre en citant

Merci bien Stepup tes leçons st tjr au TOP
_________________________________________
"Tout le monde entend ce que tu dis.
Tes amis écoutent ce que tu dis.
Tes meilleurs amis découvrent ce que tu ne dis pas."
Publicité





MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:07 (2008)

PublicitéSupprimer les publicités ?
STEPUP
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 2 648
Sexe: Masculin
Année d'étude: Etudiant en Pharmacie
Votre Faculté: Fac-S. Belabbes
Point(s): 2 708
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:13 (2008) Répondre en citant

Merci Meriem...chacun de nous a des expériences de vie...alors veuillez partager avec moi vos expériences ...
_________________________________________


meriembouk
L'équipe Med-DZ
L'équipe Med-DZ

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2008
Messages: 850
Sexe: Féminin
Année d'étude: 5ème année
Votre Faculté: Fac-Constantine
Point(s): 912
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:13 (2008) Répondre en citant

Nchalla, mais je pense pas que mes leçon seront comme celle que tu as mises
_________________________________________
"Tout le monde entend ce que tu dis.
Tes amis écoutent ce que tu dis.
Tes meilleurs amis découvrent ce que tu ne dis pas."
STEPUP
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 2 648
Sexe: Masculin
Année d'étude: Etudiant en Pharmacie
Votre Faculté: Fac-S. Belabbes
Point(s): 2 708
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:17 (2008) Répondre en citant

ces leçon sont pas les miennes...je cherche ces leçons dans 3amou GOOGLE...mais sont plutôt significatives...
_________________________________________


Romaissa
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 21 Sep 2008
Messages: 642
Sexe: Féminin
Année d'étude: 3éme année
Votre Faculté: Fac-Constantine
Point(s): 686
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:31 (2008) Répondre en citant

walah merci bcp Stepup pour ces conseils là; ils sont vraiment magnifique
c'est un plaisir de les lire
_________________________________________
"Bien dire fait rire, bien faire fait taire"
STEPUP
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 2 648
Sexe: Masculin
Année d'étude: Etudiant en Pharmacie
Votre Faculté: Fac-S. Belabbes
Point(s): 2 708
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 17:32 (2008) Répondre en citant

lah ybarak fikom inchallah...
_________________________________________


faith
Membre en progrès
Membre en progrès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 145
Sexe: Féminin
Année d'étude: 2ème année
Votre Faculté: Fac-Sétif
Point(s): 157
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 21:29 (2008) Répondre en citant

Merrrrrrrrrrci STEPUP pr tes magnifiques leçons ...je vs propose ces deux leçons et à vs de juger
Le petit garçon et les étoiles de mer
Pendant mes dernières vacances, au bord de la mer, un matin en arrivant sur la plage, j'ai découvert des milliers d'étoiles de mer qui s'étaient échouées dans la nuit. J'étais complètement estomaqué par ce spectacle quand je vois un petit garçon au bord de la mer qui prend une étoile de mer entre ses deux doigts et la rejette à la mer.  
 
Pendant que je m'approche, il continue sa tâche en essayant de lancer les étoiles de mer le plus loin possible dans la mer. Arrivé près de lui, je le félicite pour ce qu'il a entrepris mais je lui fais remarquer que c'est une tâche impossible :  

- Même si tu continues tout le temps à les rejeter, une par une, à la mer, compte tenu des milliers et des milliers d'étoiles de mer qui se sont échouées, à la fin de la journée, on ne verra pas beaucoup la différence sur la plage.  

A ce moment là, le jeune garçon, qui venait de prendre délicatement une étoile de mer s'est redressé, il m'a regardé droit dans les yeux et avec un grand sourire, il m'a dit :  

- D'accord, peut-être que ça ne changera pas beaucoup de choses sur la plage, mais, pour cette étoile de mer-là, ça fait une sacrée différence.  
 
La rose
Un certain homme planta une rose et l'arrosa fidèlement,
et avant qu'elle ne fleurisse Il l'examina.
Il vit le bouton qui fleurirait bientôt et aussi les épines.
Et il pensa, "Comment est-il possible qu'une fleur si magnifique provienne
d'une plante chargée d'autant d'épines pointues ?"

Attristé par cette pensée, il négligea d'arroser la rose
et avant qu'elle ne fût prête à fleurir elle mourut.

Il en est ainsi pour beaucoup.
A l'intérieur de chaque âme il y a une rose.
Les qualités divines plantées en nous à la naissance grandissent
parmi les épines de nos erreurs.
Beaucoup d'entre nous se regardent eux-mêmes et
voient seulement leurs épines leurs défauts.

Nous désespérons, en pensant peut-être
que rien de bon ne peut sortir de nous.
Nous négligeons d'arroser le bien qui est en nous,
et finalement, il meurt.

Nous ne réalisons jamais notre potentiel.
Quelques personnes ne voient pas la rose à l'intérieur d'elles-mêmes
quelqu'un d'autre doit la leur montrer.
Un des dons les plus extraordinaires qu'une personne puisse posséder
est d'être capable de passer à travers les épines
et de trouver la rose à l'intérieur des autres.

C'est la caractéristique de l'amour, de regarder une personne
et connaissant ses erreurs, de reconnaître la noblesse dans son âme.
Et de l'aider à réaliser qu'elle peut dépasser ses erreurs.
Si nous lui montrons la rose, elle fera la conquête des épines.
Alors elle fleurira, et plus loin fleuriront trente, soixante
une centaine de plants comme celui qui lui a été donné.

Notre devoir en ce monde est d'aider les autres
en leur montrant leurs roses et non leurs épines
.
Alors seulement nous atteindrons l'amour
que nous devrions ressentir pour chacun
alors seulement nous fleurirons dans notre propre jardin.

 
faith
Membre en progrès
Membre en progrès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 145
Sexe: Féminin
Année d'étude: 2ème année
Votre Faculté: Fac-Sétif
Point(s): 157
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Sam 20 Déc - 21:31 (2008) Répondre en citant

L'homme et l'araignée
En Inde, on raconte l'histoire d'un homme bienveillant et paisible qui allait prier chaque matin dans le Gange.

Un jour, une fois sa prière terminée, il remarqua une araignée venimeuse en train de se débattre dans l'eau et la recueillit dans le creux de sa main pour la transporter vers la rive.

Alors qu'il la déposait par terre, celle-ci le piqua.

Sans qu'il le sache, toutes ses prières diluèrent le poison.

Le jour suivant, la même chose se produisit.

Le troisième jour, le bienveillant homme était de nouveau dans l'eau jusqu'aux genoux. Et bien entendu, l'araignée était là aussi, nageant frénétiquement.

Alors que l'homme s'apprêtait de nouveau à la sortir de l'eau, l'araignée dit :

"Pourquoi t'obstines-tu à vouloir me sauver? Tu ne vois pas que je te pique chaque fois? Je suis ainsi faite."

L'homme recueillit tout de même l'araignée dans sa main en lui répondant :

"Parce que c'est ainsi que je suis fait."

Il y a bien des raisons à la bienveillance, mais celle qui nous y pousse naturellement le plus est peut-être le fait spirituel que c'est ainsi que nous sommes faits.

C'est comme ça que le coeur de l'être humain continue de battre.

Les araignées piquent.
Les loups hurlent.
Les fourmis construisent des fourmilières que personne ne voit.

Et les humains s'entraident, peu importe les conséquences.

Même lorsque les autres piquent....



Extrait de l'ouvrage "Le Livre de l'Eveil" de Mark Nepo
 
STEPUP
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 2 648
Sexe: Masculin
Année d'étude: Etudiant en Pharmacie
Votre Faculté: Fac-S. Belabbes
Point(s): 2 708
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Dim 21 Déc - 09:22 (2008) Répondre en citant

 
Citation:

pour cette étoile de mer-là, ça fait une sacrée différence.




 
Citation:


en leur montrant leurs roses et non leurs épines.


 
 
Citation:

s'entraident, peu importe les conséquences.

Même lorsque les autres piquent....


 



machaa lah..Faith ce sont des bons leçons à retenir....lah ybarak fik inchallah.
_________________________________________


faith
Membre en progrès
Membre en progrès

Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 145
Sexe: Féminin
Année d'étude: 2ème année
Votre Faculté: Fac-Sétif
Point(s): 157
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Mer 24 Déc - 14:56 (2008) Répondre en citant

Merci stepup ...si vs me permettez voici 2 autres magnifiques leçons.......
  Le temps d'un papa pour son fils
Un homme arrive chez lui un soir fatigué après une dure journée de travail, pour trouver son petit garçon de 5 ans assis sur les marches du perron.  
- Papa, est-ce que je peux te poser une question ?
- Bien sûr !
- Combien gagnes-tu de l'heure ?
- Mais, ça ne te regarde pas fiston!
- Je veux juste savoir.  Je t'en prie, dis-le moi !
- Bon, si tu veux absolument savoir : 35.00€ de l'heure.
- Le petit garçon s'en retourne dans la maison avec un air triste.
 
Il revient vers son père et lui demande :
- Papa, pourrais-tu me prêter 10.00€ ?
- Bon, c'est pour ça que tu voulais savoir.  Pour m'emprunter de l'argent !  Va dans ta chambre et couche-toi. J'ai eu une journée éprouvante, je suis fatigué et je n'ai pas le goût de me faire envahir avec des niaiseries semblables.
 
Une heure plus tard, le père qui avait eu le temps de décompresser un peu se demande s'il n'avait pas réagit trop fort à la demande de son fils. Peut-être qu'il voulait s'acheter quelque chose d'important. Il décide donc d'aller dans la chambre du petit :
- Dors-tu ?
- Non, papa !
- Écoute, j'ai réfléchi et voici le 10.00€ que tu m'as demandé.
- Oh merci papa !  
Le petit gars fouille sous son oreiller et en sort 25.00€.  
Le père en voyant l'argent devient encore tout irrité.
- Mais pourquoi tu voulais 10.00€ ?  Tu as déjà 25.00€ !
Qu'est-ce que tu veux faire avec cet argent ?
- C'est que... il m'en manquait.  Mais maintenant j'en ai juste assez.  Papa, est-ce que je pourrais t'acheter une heure de ton temps ?  Demain soir, arrive à la maison plus tôt. J'aimerais souper avec toi !
 
 
 
Le pouvoir de la porte noire
 
Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un roi très critiqué pour ses actes de guerre. Une fois qu'il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.

Le roi criait :

- Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.

Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats armés d'arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.

- Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.

Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d'aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre en putréfaction. Une porte d'aspect infernal... qui les faisait frissonner d'horreur.

Le roi se positionnait au centre de la salle

- Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre...

Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté et se prononçaient en tremblant :

- Nous préférons mourir sous tes flèches !

Aucun d'entre eux n'osait ouvrir la porte, imaginant quelle insoutenable destin il trouverait là derrière.

Mais un jour, la guerre fut terminée. Et un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d'exécution des archers, osa interroger le roi :

- Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait derrière la porte noire.

Le roi répondit :

- Tu te souviens que je donnais le choix aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porter ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !

Le soldat, frémissant, s'exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d'un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c'était celui de la liberté !
 
---------------------------------------

Nous avons tous une porte noire dans l'esprit. Pour les uns c'est la peur de l'inconnu, pour les autres, un client difficile, la frustration, la crainte du ridicule, celle du risque, celle d'être rejeté, d'innover, de changer...

Mais s'il est vrai qu'on peut perdre, il est également vrai qu'on peut gagner ! Derrière la peur, se trouve le rayon  de soleil. Derrière le chaos apparent,  il y a peut être une nouvelle étape de  votre vie, plus heureuse, plus sereine.   Ne vous désespérez pas en temps de  crise... avancez sans peur. Décidez de  triompher !

"Le courage est la résistance à la  peur : la maîtresse et non l'absence de la peur." Mark Twain
 
 
 

imene
Membre Novice
Membre Novice

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 45
Sexe: Féminin
Année d'étude: 4ème année
Votre Faculté: Fac-Alger
Point(s): 46
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Mer 24 Déc - 20:36 (2008) Répondre en citant

merciiii FAITH  pour l histoire de la porte noire. Okay  qui a tenter ouvrir sa porte noire parmi nous Question
est ce que derire c etait super comme il a trouvè le soldat Shocked
STEPUP
Membre fidèle
Membre fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 2 648
Sexe: Masculin
Année d'étude: Etudiant en Pharmacie
Votre Faculté: Fac-S. Belabbes
Point(s): 2 708
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 12:28 (2008) Répondre en citant

tes leçons sont superbes...baraka laho fik... Okay
_________________________________________


sarasirou
Membre très actif
Membre très actif

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 491
Sexe: Féminin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Blida
Point(s): 502
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 17:30 (2008) Répondre en citant

elle sont belle tt ses lecon de vie
_________________________________________
··¤(¯`×(`¤ ur not alone.. together we stend.. i'll be by ur side i'll take ur hand ..when it get cold and feel like the end and there is no place to go i will not give up ..no.. i will not give in .·¤´).×´¯)¤··
sarasirou
Membre très actif
Membre très actif

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 491
Sexe: Féminin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Blida
Point(s): 502
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 17:42 (2008) Répondre en citant

ben voila une tite histoire k j aimé
Dans un magasin je me suis retrouvée dans l'allée des jouets. Du coin de l'oeil, j'ai remarqué un petit bonhomme d'environ 5 ans, qui tenait une jolie petite poupée contre lui...
Il n'arrêtait pas de lui caresser les cheveux et de la serrer doucement contre lui. Je me demandais à qui était destinée la poupée. Puis, le petit garçon se retourna vers la dame près de lui: " Ma tante, es-tu certaine que je n'ai pas assez de sous?"
La dame lui répondit avec un peu d'impatience:
"tu sais que tu n'as pas assez de sous pour l'acheter " .
Puis sa tante lui demanda de rester là, et de l'attendre quelques minutes.
Puis elle partit rapidement.

Le petit garçon tenait toujours la poupée dans ses mains. Finalement, je me suis dirigée vers lui, et lui ai demandé à qui il voulait donner la poupée.
" C'est la poupée que ma petite soeur désirait plus que tout pour Noël
Elle était sûre que le Père Noël la lui apporterait
"Je lui dis alors qu'il allait peut-être lui apporter."
Il me répondit tristement: " Non, le Père Noël ne peut pas aller là où ma petite soeur se trouve maintenant... "

"Il faut que je donne la poupée à ma maman pour qu'elle la lui apporte"
Il avait les yeux tellement tristes en disant cela.
"Elle est partie rejoindre Jésus. Papa dit que maman va aller retrouver Jésus bientôt elle aussi, alors j'ai pensé qu'elle pourrait prendre la poupée avec elle et la donner à ma petite soeur "
Mon coeur s'est presque arrêté de battre.
Le petit garçon a levé les yeux vers moi et m'a dit: " J'ai dit à papa de dire à maman de ne pas partir tout de suite. Je lui ai demandé d'attendre que je revienne du magasin "
Puis il m'a montré une photo de lui prise dans le magasin, sur laquelle il tenait la poupée en me disant: "Je veux que maman apporte aussi cette photo avec elle, comme ça,elle ne m'oubliera pas. J'aime ma maman et j'aimerai qu'elle ne me quitte pas, mais papa dit qu'il faut qu'elle aille avec ma petite soeur"
Puis il baissa la tête et resta silencieux. Je fouillais dans mon sac à mains, et j'en sorti quelques pièces et je demandais au petit garçon: "Et si on recomptait tes sous une dernière fois pour être sûrs? "
"OK", dit-il, "Il faut que j'en ai assez" .

Je glissais mon argent avec le sien et nous avons commencé à compter.
Il y en avait amplement pour la poupée et même plus. Doucement, le petit garçon murmura: "Merci Jésus pour m'avoir donné assez de sous".
Puis il me regarda et dit: "J'avais demandé à Jésus de s'arranger pour que j'ai assez de sous pour acheter cette poupée afin que ma maman puisse l'apporter à ma soeur. Il a entendu ma prière. Je voulais aussi avoir assez de sous pour acheter une rose blanche à ma maman, mais je n'osais pas lui demander. Mais il m'a donné assez de sous pour acheter la poupée et la rose blanche. Vous savez, ma maman aime tellement les roses blanches..."

Quelques minutes plus tard, sa tante revint, et je m'éloignais en poussant mon panier. Je terminais mon mes emplettes dans un état d'esprit complètement différent de celui dans lequel je l'avais commencé.

Je n'arrivais pas à oublier le petit garçon. Puis, je me suis rappelée un article paru dans le journal quelques jours auparavant, qui parlait d'un conducteur en état d'ivresse qui avait frappé une voiture dans laquelle se trouvait une jeune femme et sa fille.
La petite fille était morte sur le coup et la mère gravement blessée.
La famille devait décider s'ils allaient la faire débrancher du respirateur.
Est-ce que c'était la famille de ce petit garçon? Deux jours plus tard, je lu dans le journal que la jeune femme était morte. Je ne pu m'empêcher d'aller acheter un bouquet de roses blanches et me rendre au salon mortuaire où était exposée la jeune dame.

Elle était là, tenant une jolie rose blanche dans sa main, avec la poupée et la photo du petit garçon dans le magasin. J'ai quitté le salon en pleurant sentant que ma vie changerait pour toujours. L'amour que ce petit garçon éprouvait pour sa maman et sa soeur était tellement grand, tellement incroyable. Et en une fraction de seconde, un conducteur ivre lui a tout enlevé...

_________________________________________
··¤(¯`×(`¤ ur not alone.. together we stend.. i'll be by ur side i'll take ur hand ..when it get cold and feel like the end and there is no place to go i will not give up ..no.. i will not give in .·¤´).×´¯)¤··
sarasirou
Membre très actif
Membre très actif

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2008
Messages: 491
Sexe: Féminin
Année d'étude: 1ère année
Votre Faculté: Fac-Blida
Point(s): 502
Moyenne de points: 0
MessagePosté le: Jeu 25 Déc - 17:46 (2008) Répondre en citant

et voici celle de :

Un verre de lait !

Un jour, un pauvre garçon qui faisait du porte-à-porte pour payer ses études, se rendit compte qu'il ne lui restait qu'une petite pièce de monnaie, et qu'il avait très faim. Il décida de demander à manger à la prochaine maison qu'il rencontrerait. Quoi qu'il en soit, il perdit son sang froid quand une merveilleuse jeune fille vint lui ouvrir. Et au lieu de demander à manger, il demanda simplement un verre d'eau. La jeune fille pensa qu'il avait l'air affamé et elle lui apporta un grand verre de lait. Il le prit et le but aussi lentement que possible et demanda ensuite : "Qu'est-ce que je te dois ?". "Tu ne me dois rien" répondit la jeune fille, "Maman nous a appris à ne rien accepter en retour d'un service". Il répondit alors "Merci de tout coeur". Comme Howard Kelly quittait cette maison, il se sentit plus fort physiquement, mais sa foi en Dieu et en l'homme fut également fortifiée. Il avait été tout prêt de tout laisser tomber.

Des années plus tard, cette jeune fille devint très malade. Les médecins locaux étaient déconcertés. Finalement, ils l'envoyérent dans une grande ville pour que des spécialistes puissent étudier son cas très rare. Le Dr. Howard Kelly fut appelé pour la consultation, et quand il entendit le nom de la ville d'où elle venait, une étrange lueur remplit ses yeux. Il se leva immédiatement, descendit du hall vers sa chambre pour la voir. Dès qu'il entra, il la reconnut tout de suite et se détermina à faire le maximum pour la sauver.

Depuis ce jour, il donnait une attention toute particulière à ce cas. Après une longue bataille, la victoire fut acquise. Dr. Kelly demanda au service administratif de lui communiquer la facture pour donner son accord. Il y jeta un coup d'oeil et écrivit quelque chose dans le coin supérieur et la facture fut transmise à la jeune fille. Elle avait peur de l'ouvrir car elle était sûre que cela lui prendrait le reste de sa vie pour tout rembourser.

Finalement, elle l'ouvrit et quelque chose capta son attention vers le haut de la facture. Elle pouvait y lire ces mots : "Payée entièrement avec un grand verre de lait" signé Dr. Howard Kelly.

Des larmes de joie coulèrent le long de ses joues alors qu'elle priait : "Merci Seigneur, car ton amour se répand dans le coeur de l'homme"
_________________________________________
··¤(¯`×(`¤ ur not alone.. together we stend.. i'll be by ur side i'll take ur hand ..when it get cold and feel like the end and there is no place to go i will not give up ..no.. i will not give in .·¤´).×´¯)¤··
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:57 (2017)

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ALGÉRIEN DE MÉDECINE ::: MED-DZ Index du Forum » Hors Médecine » Coin detente Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >


 


Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Med-Dz by TiBoy 2008-2010
phpBB skin developed by: John Olson
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com